Bounthavy Suvilay

Masculin ou féminin, singulier ou pluriel : le manga, objet indigne en cours de consécration

En japonais, les substantifs n’ont pas de genre. Néanmoins, lorsque les idéogrammes 漫画 apparaissent en alphabet romain sous la forme manga dans la langue française, c’est un terme féminin désignant une série de recueils d’estampes de Hokusai

S'abonner à RSS - Bounthavy Suvilay