Marthe Oyane Metogho

Migration du « barbare » à l’ère des empires coloniaux : du « nègre » au « boche »

À l’heure où se radicalisent les blocs culturels en même temps que l’on assiste à la transition du monde vers un village planétaire, il n’est pas aisé de définir le barbare. En effet celui-ci est, dans l’usage commun, associé au civilisé. Or, il est reconnu aujourd’hui qu’il n’existe pas qu’une seule culture. Il est aussi admis qu’il est impossible d’établir une hiérarchie fondée entre les différentes cultures.

S'abonner à RSS - Marthe Oyane Metogho